Ernest Michel, éditeur de cartes postales à Marrakech

Par Claude Michel
Claude Michel est l’auteur de « Marrakech d’un siècle à l’autre ». Maisonneuve et Larose, 2003. Il a répertorié 121 cartes postales de la Marrakech avant l’arrivée des troupes françaises.

E. Michel 24. Maroc -Marrakech. Une Rue au centre de la ville

Je suis né, Claude Michel, à Marrakech, en 1934 rue Bab Agnaou.
Mon grand-père, Ernest Michel, ouvrier charpentier en fer, résidant à Port de Bouc dans les Bouches du Rhôner, émigra au Maroc avec son épouse Madeleine Taramino en janvier 1908. Ils ouvrirent un Bazar à Berrechid où il commença à réaliser des photographies pour l’alimenter en cartes postales qu’il faisait imprimer en France  à l’imprimerie Gelly de Charleville-Mézière.  Les premières cartes postales intitulées Maroc, sans domiciliation de l’éditeur, fixent le passage de l’oued Bou-Regreg à Rabat les 27 et 28 avril 1911 des troupes françaises se portant au secours du Sultan Moulay Hafid, assiégé dans Fès par la rebellion d’une partie de son armée et des tribus insurgées des alentours.
Une série numérotée illustre d’avril à août 1911 le parcourt de ces colonnes vers Fès en passant par Kénitra, Lalla Ito, Moulay Idriss, Medhya et Petit-Jean aujourd’hui Sidi Kacem, avec comme domiciliation Casablanca.
La collection avec ou sans numérotation « Maroc-Berrechid » porte la domiciliation de Berrechid. Des tirages ultérieurs seront domiciliés à Marrakech.
La suite numérotée « Maroc-Rabat » comprend des vues générales et un reportage sur les sorties du Sultan Moulay Hafid, elle est contemporaine de celle de Berrechid et domiciliée au même endroit. Il existe deux séries de cartes postales sur Marrakech :
– la première intitulée « Maroc Marrakech », domiciliée à Berrechid, réalisée lors d’un voyage à cheval avant l’occupation de la ville par les troupes françaises de la colonne Mangin.
– la seconde simplement intitulée « Marrakech », domiciliée à Marrakech où il s’installe définitivement fin 1912.

Enfin, il fera quelques clichés de Casablanca, des vues de d’El Kelaa et les classiques « Scènes et Types ». Sur certaines cartes-postales, l’orthographe des noms propres ou la dénomination des lieux, se trouvent parfois erronées, ce sont les aléas d’une transcription phonétique du photographe ou de sa retranscription par l’imprimeur en France.
Il cédera de ses clichés à deux de ses beaux-frères qui les éditeront sous leur nom : Louis Deygallier  et Louis Delmonte. J’ai trouvé aussi de ses clichés édités par Landraut, mais j’ignore sa relation avec mon grand-père, sans doute uniquement commerciale.
Mon grand-père n’avait conservé aucune carte postale, c’est donc par une recherche tout azimut que j’ai réussi à retrouver non pas la totalité mais presque de son oeuvre.
En voici la liste :
MAROC-MARRAKECH 24 vues
MARRAKECH 126
TYPES MAOCAINS 7
TYPES DU MAROC 8
MAROC 106
LES VILLES DU SUD MAROCAIN 14
MAROC RABAT 18
MAROC BERRECHID 20
MAROC CASABLANCA 20
COLONNES DE FES 31


Dans ces listes, je ne sais si la numérotation de la première et dernière carte est la bonne, j’ai des trous, des cartes identiques sont parfois référencées sous deux numéros différents, l’imprimeur ne gardant pas toujours en mémoire, lors de retirages, les numéros initialement attribués, je suis donc toujours à la recherches des manquantes !

Une réflexion au sujet de « Ernest Michel, éditeur de cartes postales à Marrakech »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s