Le carrosse (Al-‘Araba) est abandonné et le sultan est monté à cheval pour le retour au palais

Ernest Michel, Le carosse (Al-‘Araba) abandonné et le sultan est monté à cheval pour le retour au palais, Col. Maison de la Photographie, Marrakech, circa 1912

Le carrosse de Moulay Yūsuf était tiré par un seul cheval. Précédant le sultan, on voit un cortège de mkhazniya – serviteurs préposés à la sécurité en charge de l’écurie et de la cavalerie-, le chambellan en arrière du souverain, tête couverte d’une capuche banche, devant à gauche un caid portant un grand turban ou Chedd, en charge de la sécurité du méchouar et de l’organisation du cortège. Le second caid porte une étoffe blanche ou fouta dans sa main gauche, symbole de la fécondité du royaume. Sa poitrine est traversée d’un double cordon de soie, l’un à droite est le Dalīl al-Khayrāte, l’autre pour porter le poignard ou khanjar. Le porteur du parasol est un mkhezni.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s